Billetterie: etickets.infomaniak.com/shop/ziczagzoug

VENDREDI 12 MAI

GRANDE SOIRÉE SALSA

ALHAMBRA – Genève

TROMBORANGA

(11 musiciens)

DJ RICARDO – SAM CORSO – DJ BESI SALSERO

Dans le cadre de la nouvelle génération d’orchestres latins indépendants, Tromboranga est l’essence pure de la « Salsa Dura ». Les ingrédients épicés de Tromboranga sont le son des trombones, la percussion solide et forte, et l’essence des « soneos » (improvisation vocale parmi le chœur). Avec des influences de la salsa des années 60 et 70, la musique reste forte, solide et très dansante.
Ses chansons originales comme «Humildad», «Palo pa la campana», «Ah Caraj», «Mi Chine Colombiana», parle d’histoires qui peuvent décrire la vie de chacun d’entre nous, et ils sont devenus numéro un sur les radios latines dans le monde entier.
Tromboranga est composé de musiciens des Caraïbes et d’Europe, tous résidents de Barcelone, en Espagne.

Ses membres sont:

Joaquín Arteaga, chef de bande, Timbal et compositeur vénézuélien, connu pour sa longue carrière de percussionniste et aussi comme chef de bande de l’orchestre « Bloque 53 ».

Diego Coppinger, traditionnel « Sonero », avec une grande carrerie qui inclut « Tropicana » à Cuba, donne couleur et saveur cubaine, avec une grande force et l’expérience dans son soneos incroyable.

Freddy Ramos, jeune chanteur vénézuélien, également arrangeur avec une carrière musicale impressionnante.

Rafael « Madagascar » Arciniegas ajoute à la saveur colombienne avec son piano et arrangements.

Lorenzo « El diablo » Barriendos, musicien vénézuélien à la basse, avec goût tumbaos, connu pour ses interventions avec des orchestres tels que Trabuco Venezolano, Mango groupe Guaco entre autres.

La section de trombone forte et colorée, qui offre une marque distinctive sur le groupe: Vladimir Peña (Venezuela), Josep Blanes (Espagne) et Albert Costa (Catalunya), tous soutenus par le goût et la conga afinque Cristian « El Niño » Cosanatan de Pérou et le bongo épicé de José Cubas des îles Canaries.

Le premier EP « Agua que va caer » arrive sur le marché en novembre 2011 en prévision du premier CD officiel « Salsa Dura » (avril 2012), considéré par les amateurs de musique latine, DJs, danseurs et spécialistes des blogues salsa parmi les 10 meilleurs CD de 2012. A également enregistré un CD avec Bloque 53 « Tumba Puchunga » où la chanson « Me alborotas » et aussi « Tumba Puchunga » a atteint le numéro un dans de nombreuses listes latines radios.

En avril 2013, le nouveau disque « Al mal tiempo buena salsa » les emmène faire leur première tournée mondiale en Espagne, en France, en Belgique, en Suisse, aux Pays-Bas, en Tunisie, en Allemagne et en Colombie.
En novembre 2013, ils sortent une LP Vinyl Special Limited Edition (seulement 300 exemplaires) intitulée « Solo para coleccionistas Vol.1 ». Ils sont invités à faire 4 concerts à l’un des plus grands festivals de salsa du monde « La Feria de Cali » et Pereira, Colombie.Les 4 concerts ont été remplis dans son intégralité. Depuis lors, les partisans et les fans de la bande se disent « Salseros Tromborangueros ».

En 2014, ils visitent le Mexique pour une tournée de quatre dates, tous les concerts ont été vendus et le public a eu l’occasion d’entendre quelques chansons du 4ème album appelé « Salsa pa rato », avec 10 nouvelles pistes originales.

De l’album « Salsa pa’rato », la chanson « Palo pa la campana » est déjà un succès chez les danseurs de salsa, entre les 10 meilleures chansons de salsa de 2014. Aussi « Sentimiento Caleño », une chanson dédiée à la ville de Cali. Des chansons avec des messages sociaux comme «Esclavo de tu apariencia», «No tengo pa pagar» et «Como la marea» également connus pour leur air accrocheur.

2015 arrive avec le nouvel album « Golpe con Melodía », avec 8 nouveaux morceaux de salsa dure et crue, et un grand swing pour les danseurs, avec des chansons comme « Golpe con Melodía », son montuno « Carretera » et une couverture de « La mafia ». Et une grande tournée en Colombie, en Équateur et aux États-Unis pour la première fois dans des villes comme New York, Miami, Los Angeles, Las Vegas et bien d’autres.

En 2016, les chansons « Ah Caraj, aquí que pasó », « Cambumbo », « El rey sin corona », « No me vuelvo a enamorar » et « Mi China Colombiana » du nouvel album « Sangre Sudor y Salsa » Salsa Dj set. En outre, ils libèrent de nouvelles vidéos étonnantes de ces chansons. En 2016 ils ont long voyage du Japon à la Russie, des USA au Royaume-Uni et toute l’Europe.

D’autres chansons comme «Agua de va caer», «Humildad», «Te provoca», «Adios que te vaya bien», «Mama Calunga», «amigo el raton», «Boogaloo Marilu», «Rompe colchon» Sur la piste de danse des salsotecas, des écoles de danse, des fêtes de salsa et des festivals de salsa dans le monde entier.